Ajout du Régulateur de vitesse EPIC Lucas sur Véhicules 806/Évasion/Ulysse/Zêta

Le combo pompe à injection et calculateur EPIC Lucas à fait couler beaucoup d’encres cette dernières dizaines d’année, notamment à cause la fiabilité relative de cette dernière.. Aujourd’hui je vous propose d’enfin trouver un avantage à être équipé de ce système que l’on retrouve dans les années 90 sur les moteurs 1.9 et 2.1TD chez PSA..

EPIC Lucas c’est quoi ?!

Un peu d’histoire .. voici la présentation par PSA du système d’injection EPIC pour motorisations Diesel.

En synthèse on y comprends que ce système est en grande partie piloté par l’électronique .. bien que très simple.

Ainsi .. sur ce genre de moteurs lorsque l’on appuie sur la pédale d’accélérateur l’on actionne un potentiomètre qui informe le calculateur de la volonté du conducteur d’accélérer.

Fonctionnalités de Régulation du Calculateur EPIC

Ainsi le système EPIC prévoit dans son calculateur la possibilité d’apporter la gestion de la régulation de vitesse du véhicule par le biais d’un comodo au volant ainsi que quelques capteurs aux pédales..

Un très bon tutoriel existe déjà pour les Citroën Xantia équipé elle aussi en moteurs XUD avec Système EPIC : Regulateur Xantia

Les prérequis et les pièces nécessaire

Afin d’installer ce système avec succès sur votre motorisation XUD9 ou 11 soit 1.9TD ou 2.1TD EPIC Lucas il ne vous faudra pas de grosses compétences en mécaniques .. ni en électronique d’ailleurs mais à minima de savoir faire quelques soudures et utiliser un multimètre ainsi que pouvoir dévisser quelques visses & boulons.

A minima les outils suivant sont nécessaire :

  • Un multimètre d’électricien.
  • Un fer à souder.
  • Un jeux de clef Torx.
  • Une pince coupante.
  • 3m de fil de fer.

Vous aurez besoin des composants suivants :

  • Un commodo de régulateur avec son connecteur (REF : 7305).
  • Un interrupteur avec témoins lumineux et son connecteur (REF : 7300).
  • Un capteur de pédale de frein (Optionnel REF : 721098).
  • Les caches plastique qui vont avec l’interrupteur.
  • Un câble à 4 brins d’environ 4m.
  • Une prise de calculateur EPIC.

Voici mon butin récupéré en casse pour 15€

Fabriquer le faisceau électrique

A mon sens c’est la premier chose à faire.. et cela se réalise sans avoir à démonté le véhicule 😉

Voici un schéma simplifier du montage a réalisé. Je recommande de faire ce faisceau en une fois, sans pour le moment se raccorder à la prise du calculateur, c’est à dire avec les 4 fils (28, 32, 29 et 1 laissé nu) en s’occupant alors de souder les câbles sur les cosses des différends éléments, Interrupteur témoins, commodo et capteur frein.

Le fonctionnement du circuit doit être le suivant :

  • Lorsque l’interrupteur n’est pas enclenché aucuns des 4 fils vers le calculateur ne sont alimenté.
  • Lorsque l’interrupteur est enclenché, le témoins lumineux s’allume, 29 et 1 envoie 12v en permanence.
  • Lorsque l’on tire le commodo vers soit cela coupe l’alimentation sur 29.
  • Lorsque l’on pousse le commodo vers le haut ou le bas cela alimente en 12v 28 ou 32 (normalement coupé).
  • Le circuit n’envoie donc que du +12v au calculateur celui ci étant lui même relié à la masse par ailleurs.
  • Pour finir, le capteur de frein doit laisser passer le courant 12v permanent et le couper quand le frein est appuyé.

Même si il est fortement recommandé d’installer le capteur de frein, il est possible de le shunter en le remplaçant par un fil direct, car le calculateur est capable de détecter le freinage différemment notamment grâce au régime moteur et ainsi de couper instantanément la régulation en cas de freinage.

Il s’agit d’une d’une sécurité supplémentaire importante mais pas indispensable au fonctionnement du circuit.

Reprise du 12v après contact auprès de la prise de l’auto-radio :

L’accès se fait par la grille de ventilation centrale, 3 vis Torx la maintienne en place. elle se retire facilement.

La prise d’alimentation de l’autoradio permet de récupéré +12v après contact (Rouge + et Marron la masse) .. Le rouge va donc alimenté notre circuit juste avant l’interrupteur principal et la masse (Marron) permet de fermer le circuit pour le témoins lumineux.. Notre interrupteur a donc uniquement 3 fils (Arrivé 12v, Masse, Sortie 12v).

Les deux fils roses / violets de l’interrupteur sont les contacts pour le 12v et le vert/jaune la masse..

Pour commencer à installer le circuit sur le véhicule il est nécessaire démonter le bas de l’habitacle côté conducteur ainsi que les capots volants / commodo.. Quelques vis Torx et clips maintienne ce capot.

Faire attentions aux branchements des réglages des feux, et éventuellement du clavier de démarrage codé..

Par la droite, derrière les plastiques on rejoint la grille de ventilation centrale ou l’on reprends le +12v de la prise auto-radio. cela permet de facilement faire passer les deux fils à cet endroit. Ensuite l’installation avec le commodo et le bouton avec témoins ce situe au niveaux centrale de la photo.

Pour installer correctement le commodo, il faudra faire un trou dans le capot plastique qui va sous le volant. L’emplacement à perforer est indiqué par un rectangle à l’intérieur en léger relief.. Les trois supports de vis sont quand à eux déjà présent et prêt à accueillir le commodo. Voir ci-dessous :

Pour l’interrupteur, il suffit de remplacer le cache plastique par le bouton avec ses deux plus petit cache..

Avant ..
Après ..

Valider le fonctionnement du circuit

Bien maintenant une grosse partie du travail à été réalisé.. il s’agit de bien valider que l’ensemble fonctionne comme souhaité avant de se raccorder sur la prise du calculateur .. opération que l’on se garde pour la fin.

En mettant le contact batterie ..

En faisant TRÈS ATTENTIONS à ne pas se faire se toucher les 4 fils censé se raccorder ensuite au calculateur vous pouvez vérifier que le témoins de l’interrupteur s’allume, puis à l’aide du multimètre vous aller pouvoir valider la présence du 12v permanent, l’interruption par le commodo et enfin la présence de 12v lorsque l’on lève ou baisse le commodo..

Cela va aussi permettre d’étiqueter chaque brin avec le numéro de la voie qui lui est propre .. 1, 28, 29, 32

Vérifier le bon fonctionnement et l’étiquetage du circuit est une étape importante .. cela évite les erreurs et donc les risques pour le calculateur moteur. Prendre le temps de corriger proprement le circuit si besoin.. Si malheureusement l’on provoque un court circuit lors des tests .. le fusible auto-radio est celui qu’il faudra changer.

Passages des câbles jusqu’au moteur

Afin de passer les câbles de 4m de l’habitacle jusqu’au moteur puis au calculateur le plus simple est de faire passer nos quatre fils par l’aile gauche côté conducteur..

Derrière le tube de ventilation amovible en bas à gauche on peux faire passer les câble par une gaine, puis ressortir entre la portière et l’habitacle par un capot caoutchouc puis repartir dans l’aile avant .. ou les câbles se récupère auprès du clignotant avant gauche. l’emploi de fil de fer pour cette manœuvre est indispensable..

Ainsi on récupère bien nos 4 brins de fils au niveau du clignotant avant droit .. ou un peu avant par un ovale dans la tôle si on à les doigts fin et un Bac+4 en fil de fer.. Ensuite libre à chacun de trouver la méthode qu’il préfère pour faire voyager les câbles jusqu’à l’autre extrémité de la baie moteur. Auprès du calculateur.

Le calculateur est ici le gros rectangle gris.

Sa prise se trouve en dessous, il faut donc le démonter pour y accéder, ainsi que le support noir qui porte le connecteur vers la pompe d’injection..

  1. Débrancher le câble de la pompe d’injection Lucas EPIC.
  2. Dévisser les boulons et Torx matérialisé en rouge sur la photo.
  3. On déplace le calculateur et on débranche sa grosse prise rectangulaire.
La prise du calculateur EPIC Lucas

Personnellement sur ma prise de calculateur les pins pour les voies à ajouter étais toutes absente .. c’est pourquoi j’indique dans ce tutoriel qu’il faut récupérer en casse une prise de calculateur EPIC afin de pouvoir les récupérer dessus mais aussi de pouvoir s’exercer à démonter et remonter les pins proprement.. Cela est bien couvert dans le tuto dont je donne le lien en début de page, je vous invite à y jeter un oeil.

Retirer le joint en caoutchouc sans l’abîmer
Une vis cruciforme au dos côté patte métallique maintiens le tout
Dévisser les deux petite visses de maintiens du câble

Il suffit ensuite de faire coulisser la plaque rose pour être libre d’ajouter ou retirer des pins à la prise du calculateur. Ces mêmes pins sont à souder aux câbles étiqueté puis tiré depuis l’habitacle.

Pour ça on s’installe confortablement :

A partir d’ici c’est terminé .. place au remontage complet plus au test !

Test de la fonction de régulation

Je tiens à vous mettre en garde sur l’attention particulière à mener lors du premier test. Essayer de vous mettre sur une route calme, en ligne droite sans personnes devant ou derrière vous afin de vous concentrer sur l’opération et ne mettre en danger personne si jamais vous avez fait une erreur quelque part .. En principe le calculateur à déjà les scenarios de sécurité pour stopper la régulation en cas de soucis, mais on ne sait jamais !

Une fois qu’on à tout rebrancher et remonté .. que le véhicule démarre correctement on peux partir en balade.

On se met en 4eme ou en 5eme .. autour de 70km/h .. on actionne le bouton à gauche de la planche de bord.. le voyant s’allume .. puis on pousse une fois le commodo de régulation ver le haut .. on relâche l’accélérateur et là .. magie le véhicule roule tout seul .. Bien joué !

En premier lieu .. tester bien que la régulation s’arrête bien seule en freinant.. Sinon un coup de commodo vers soit ou l’interrupteur permettra de la couper.

Fonctionnement pratique de la régulation

Impulsion vers le haut :  
– Mise en fonction du régulateur
– Mémorise la vitesse (si pas de vitesse enregistrée) ou rappelle la dernière vitesse enregistrée
– Augmente la vitesse mémorisée (cas de la régulation en cours)

Impulsion vers le bas :  
– Mémorise la vitesse (si pas enregistrée) ou mémorise une nouvelle vitesse (ne rappelle pas celle enregistrée)
– Baisse la vitesse mémorisée (cas de la régulation en cours)

Impulsion vers le soi :

– arrêt de la régulation

Appui sur le frein ou l’embrayage : arrêt immédiat de la régulation.
Appui sur l’accélérateur : le véhicule accélère, et revient à la vitesse régulée à l’issue

Merci pour la lecture … en espérant que ce tutoriel vous aura aidé.

Categories:

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.